Catégorie : Revue de presse


Interdiction de débarquer sur les iles du 56 au moins jusqu’au 2 juin

Communiqué de l’UNAN 56

 LES ILES: ON APPROCHE, ON ADMIRE MAIS ON NE DEBARQUE PAS

Depuis plus de 5 ans, l’UNAN se concerte avec  Houat, plus récemment avec Hoedic, pour que l’accueil de la plaisance sur ces iles s’effectue dans l’intérêt bien compris de chacun. Dans ce cadre et compte tenu des mesures de prévention contre l’épidémie du Covid-19, Madame Vielvoye maire de Houat nous informe que l’accès aux plages, criques et port de l’ile est temporairement suspendu jusqu’au 2 juin (de nouvelles dispositions seront prises à cette date).
Chacun peut comprendre que l’insularité soit un facteur aggravant de la propagation éventuelle de la maladie. D’ailleurs, l’ensemble des iles du Morbihan a adopté la même position vis-à-vis de la plaisance, ce qui ne vous empêchera pas de les contempler agréablement depuis le large ou au mouillage. Alors, un peu de patience et renonçons à tout débarquement sur les iles ! Et si la régression de l’épidémie se confirme grâce aux comportements responsables de chacun, on peut imaginer probable une réduction de ces restrictions courant juin.

Plages autorisées dans le 56 au 15 Mai

plages ouvertes covid19m le 15 mai

Arrêté accès plages lacs et plans d’eau 14 mai 2020

Arrêtés préfectoraux pour le 56

arrêté activités nautiques (004)

arrêté plages

Vers la fin du confinement

Annulation des animations

En raison du Covid 19, le nettoyage de la plage de Lasné (2 Mai)est annulé ainsi que la fête des 2 cales prévue le 13 juin.

En revanche l’envoi des épreuves photo pour le concours « Trésors de Mer » est prolongé jusqu’au 30 Mai.

Prolongation concours photo

En raison du confinement dû au Covid 19, le délai d’envoi des épreuves papier pour le concours photo 2020 (Trésors de Mer) est reporté pour l’instant au 30 Mai. 

Covid 19 et interdictions

Pêche au Bar 2020

PÊCHE DE LOISIR EN MER 2020 JO de UE le 30 janvier 2020

PÊCHE DE LOISIR EN MER 2020- Pêche au BAR
Le texte européen est paru au JO de UE le 30 janvier
Une réglementation incohérente
Les plaisanciers du sud injustement pénalisés…
JO Union Européenne du 30 Janvier 2020


★ Règlement (UE) 2020/123 du Conseil du 27 janvier 2020 établissant, pour 2020, les possibilités de pêche pour certains stocks halieutiques et groupes de stocks halieutiques, applicables dans les eaux de l’Union et, pour les navires de pêche de l’Union, dans certaines eaux n’appartenant pas à l’Union  ….


Article 10- Mesures relatives à la pêche du bar européen

Extrait pour la pêche récréative

5. Dans le cadre de la pêche récréative, y compris depuis la côte, dans les divisions CIEM 4b, 4c, 6a et 7a à 7k: Nord du 48ème //
a) du 1er janvier au 29 février et du 1er au 31 décembre 2020, seule la capture de bar européen à la canne ou à la ligne à main suivie d’un relâcher est autorisée. Durant ces périodes, il est interdit de détenir, de transférer, de transborder ou de débarquer du bar européen capturé dans cette zone;
b) du 1er mars au 30 novembre 2020, seuls deux spécimens de bar européen par pêcheur et par jour peuvent être capturés et détenus; la taille minimale de conservation pour le bar européen est 42 cm.
Le point b) du premier alinéa ne s’applique pas aux filets fixes, qui ne peuvent être utilisés pour capturer ou détenir le bar européen pendant la période visée au dit point.
6. Dans le cadre de la pêche récréative dans les divisions CIEM 8a et 8b Sud du 48ème //
un maximum de deux spécimens de bar européen par pêcheur et par jour peuvent être capturés et détenus. La taille minimale de conservation pour le bar européen est 42 cm. Le présent paragraphe ne s’applique pas aux filets fixes, qui ne peuvent être utilisés pour capturer ou détenir le bar européen.
 

L’UNAN nous informe

Des infos non définitives nous parlent d’une diminution des prises de Bar dans notre zone,voici la position de l’UNAN France

Position de l’UNAN pour le Bar en 2020

 

ACTUALITÉS

Pêche au bar en 2020 : incompréhension de l’UNAN

Dans l’attente du texte officiel et des mesures pouvant être prises par les états membres, l’UNAN s’interroge sur les mesures rapportées à la suite de la proposition de réglement du Conseil de la Commission européenne, établissant, pour 2020, les possibilités de pêche pour certains stocks halieutiques.

L’UNAN ne peut que se réjouir du quota de 2 bars par jour au nord du 48e parallèle, les pêcheurs plaisanciers de cette zone ont, en effet, beaucoup donné ces dernières années pour la préservation de la ressource.

La suppression de la limite du 48e parallèle nord, si chère à certaines associations, semble être un prétexte pour diminuer les quotas au sud de cette limite.

Pour le reste, que d’incohérences :

  • au sud pourquoi des restrictions pour les pêcheurs de loisir et rien pour les professionnels ?
  • pourquoi des tailles minimales différentes entre ces deux catégories ?
  • pourquoi pas de respect du repos biologique et d’interdiction de pêche sur les frayères ?

L’UNAN milite depuis plus de 20 ans pour la préservation de la ressource :

  • respect du repos biologique (pas de bar sur les étals en janvier, février, mars) ;
  • taille minimum pour tous (42 cm préconisé par les scientifiques) ;
  • quotas équitables suivant les données scientifiques. 

L’UNAN continuera à recommander à ses adhérents le respect du repos biologique.

L’absence de mesures de protection de la ressource pour la pêche professionnelle laisse supposer un bon état du stock au sud du 48e parallèle et la réduction de 3 (en 2019) à 2 bars en 2020 par jour et par pêcheur est incompréhensible et inacceptable.

Si les règles sont quasiment identiques pour les pêcheurs de loisir entre le nord et le sud du 48e parallèle, elles doivent l’être également pour les professionnels.  

A  juste titre, les pêcheurs de loisir ne comprendront pas d’être sanctionnés injustement !

 

 

Next page →